Art aborigène

ISBN : 9782358801522 - octobre 2021

210 x 240 mm - 52 pages

DADA n°258

7,90

Depuis plus de 30 000 ans, les premiers habitants d’Australie créent des œuvres inspirées par leurs mythes et leurs croyances. Un art d’une richesse exceptionnelle, ancré dans des traditions anciennes mais qui ne cesse de se réinventer…


Acheter en librairie

Description

Au sommaire

Comprendre l’art aborigène
Retour sur les 30 000 ans d’une tradition esthétique exceptionnellement riche et portée par plus de 500 peuples différents.

Bienvenue dans le « Rêve »
Des histoires ancestrales, mythes de la création du monde et croyances locales nourrissent l’art aborigène. Découvrez quelques-uns des thèmes les plus récurrents.

« Ne pas peindre sa terre, c’est la laisser mourir »
L’art aborigène, intimement lié à son territoire, porte les traces de la création du monde, des ancêtres et des événements marquants. De véritables cartes… au trésor !

Décod’art aborigène !
Points, lignes, cercles… L’art aborigène s’appuie sur tout un langage de formes et de couleurs. Voici quelques repères pour décrypter ce code aux 1001 motifs.

Quand les artistes contemporains réinventent la tradition
Souvent éphémère, l’art aborigène n’était pas destiné aux musées ! Pourtant, à l’aube des années 1970, il va peu à peu se réinventer…

30 000 ans, et toujours bien vivant !
Grâce à l’inventivité de ses artistes contemporains, l’art aborigène continue à se renouveler. Portrait de quelques-uns de ses plus grands créateurs.

En quelques mots

Embarquement immédiat ! DADA vous invite en Australie. Pas d’inquiétude, il n’y a qu’un seul virus à attraper : celui de la culture aborigène. Depuis plus de 30 000 ans, les premiers habitants du pays se transmettent de génération en génération les codes et les secrets d’un art sacré. Peintures, danses, chants, sculptures : toutes ces pratiques renvoient à des mythes ancestraux, qui racontent comment s’est formée la Terre. Zigzags, lignes pointillées, hachures, cercles concentriques : pour nous qui habitons de l’autre côté du globe et avons d’autres repères, ces œuvres semblent généralement abstraites. Elles représentent en fait tout un réseau de signes et de symboles, qui racontent à chaque fois un morceau de territoire et les mythes qui y sont associés.

En partant à la rencontre de l’art aborigène, vous traverserez des déserts arides et des forêts luxuriantes, franchirez des montagnes et naviguerez sur des fleuves. Vous croiserez la route de kangourous, d’iguanes et de varans, et avec un peu de chance vous rencontrerez même le mythique serpent arc-en-ciel. Si les artistes aborigènes font vivre cette culture depuis des dizaines de milliers d’années et sans interruption – un cas unique au monde –, cela ne les empêche pas d’innover. Vous découvrirez ainsi comment les créateurs d’aujourd’hui réinterprètent toutes ces coutumes dans des œuvres au style très personnel. Grâce à eux, l’art aborigène n’a pas seulement la mémoire longue : il reste aussi bien vivant.

À lire sur le même sujet

 

Illustrations :
Giacomo Nanni

Giacomo Nanni est né en Italie. Depuis 2004, il fait partie du groupe de dessinateurs réunis autour de la revue Canicola (primée au Festival d’Angoulême en 2008) qui incarne la nouvelle garde de la bande dessinée italienne. En 2005, il a remporté le prix de la meilleure histoire courte au Festival de Lucca pour La Plus Belle Chose, devenue un chapitre de son premier livre, Le garçon qui cherchait la peur (Cornélius, 2012). Son livre Acte de Dieu, publié en France par Ici Même Éditions, a remporté le « fauve de l’audace » au Festival d’Angoulême en 2020. Son dernier livre, Tout est vrai, a été publié également par Ici Même en 2021. Il vit et travaille à Paris. Découvrez son univers

Informations complémentaires

Poids 220 g
Catégorie : Étiquettes : , ,

Dernières parutions