L’art de la caricature

ISBN : 9782358801003 - juin 2017

210 x 240 mm - 52 pages

DADA n°220

8,90

A vos marques, prêts… chargez ! Les caricaturistes grossissent le trait, pour mieux faire ressortir ce qu’ils souhaitent dénoncer. Politiques, moeurs, religions : rien ne leur échappe. Ils multiplient les trouvailles graphiques pour contourner la censure ou frapper juste. Plongée dans l’art de la caricature, du Moyen âge à nos jours.


Acheter en librairie

Description

Au sommaire

Petite histoire de la caricature
La caricature nous la connaissons surtout dans les journaux ou sur internet. Mais saviez-vous que cet art existe depuis l’antiquité ?

Un contre-pouvoir
Face aux injustices et abus des puissants, comment porter la voix de tous ? Les artistes et la presse ont trouvé une méthode non-violente : la caricature.

La guerre des images
Un conflit, ça se dispute sur tous les fronts : si le ridicule ne tue pas, il fait couler beaucoup d’encre et marque les esprits.

Recettes de caricatures
Rendre une caricature percutante, c’est toute une cuisine ! Quels codes et éléments connus de tous doit-elle donc reprendre pour fonctionner ?

Censuré !
Les gouvernants ont longtemps contrôlé les images, aujourd’hui encore. Face à cette censure, les dessinateurs redoublent de créativité pour s’exprimer malgré tout.

Caric’art’ure
Un dessin qui parle à tous ? C’est le propre de la caricature. Et pour y arriver, reprendre des chefs-d’œuvre de l’histoire de l’art est une valeur sûre.

Toute la caricature en une œuvre !
Charles Philipon est l’inventeur de l’une des plus célèbres caricatures, portrait à charge du roi : ce sont Les Poires. Devenus célèbres, leur modèle est encore repris aujourd’hui…

En quelques mots

La liberté d’expression est un combat. Dans bien des pays, on ne peut toujours pas s’exprimer librement, sous peine d’être emprisonné voire exécuté. Même en France, jusqu’à ce que soit votée la loi de 1881, on ne pouvait se risquer à critiquer trop ouvertement les puissants. La liberté d’expression a beau être acquise depuis, elle reste fragile, comme l’ont rappelé les terribles assassinats des dessinateurs de Charlie Hebdo en janvier 2015.

Ce combat pour pouvoir s’exprimer, les caricaturistes le mènent justement depuis des siècles à travers le monde. Par leurs dessins, ils ont dénoncé les travers des rois, des princes et des empereurs, mais aussi des mœurs ou des religions. Rien ne leur échappe. Ils grossissent le trait, pour mieux faire ressortir ce qu’ils souhaitent critiquer. La caricature est parfois grossière, et peut même véhiculer des préjugés, comme lorsqu’elle devient une arme de propagande. Mais la caricature, c’est aussi tout un art, fait de procédés graphiques ingénieux, de trouvailles dessinées pour contourner la censure ou frapper juste. C’est à un voyage dans cet art que l’on vous convie ici. Un véritable voyage dans l’espace et dans le temps, car lire une caricature impose de se replonger dans son contexte. Aujourd’hui, à l’heure d’Internet et des réseaux sociaux, un dessin peut être repris hors contexte, à l’autre bout du monde et en quelques secondes. Or pour être comprise, la caricature suppose que le dessinateur et son public partagent un langage et des références communes. Et, pour exister, qu’on ne remette pas en question la liberté d’expression. À chacun, et aux caricaturistes en particulier, d’en faire l’usage le plus créatif.

Illustrations :
Serge Bloch

Né à Colmar en Alsace, il fait ses études à l’école des arts décoratifs de Strasbourg. Dessinateur, il crée des livres pour les enfants mais travaille aussi dans la presse, aux Etats-Unis (Washington Post, New York Times, Time), en France (L’Obs), en Allemagne (Suddeutsche Zeitung Magazin) ou pour la communication d’entreprises comme Hermès, Petit Bateau... Serge Bloch est l’auteur d’un dessin à idées, un dessin simple sans trop d’effets mais avec humour, pour faire sourire. Il partage son temps entre Paris et New York.

Informations complémentaires

Poids 220 g
UGS : 9782358801003 Catégorie : Étiquettes : , , , , , ,

Dernières parutions