Les surréalistes

ISBN : 9782358800273 - septembre 2011

210 x 240 mm - 52 pages

DADA n°167

8,90

Ils s’appellent Ernst, Picasso, Maar, Man Ray, Miro, Arp, Oppenheim, Giacometti, Magritte, Dali, Carrington… Leur point commun ? Surréalistes ! Tous ont contribué à changer l’art au début du 20e siècle, en réveillant leur imaginaire le plus enfoui. Ainsi, avec les surréalistes, des colombes sortent du plancher, une lune s’envole tel un oiseau et on prend son café dans une tasse à poils !


Acheter en librairie

Description

Au sommaire

Des ancêtres surréalistes ?
Si les surréalistes ont d’abord pris leurs distances avec l’art classique, ils se sont découverts peu à peu des ancêtres parmi les peintres du passé…

La révolution surréaliste
Bouillonnement artistique, amitiés et ruptures : voici l’histoire agitée d’une génération d’artistes qui vont changer l’art…

Picasso, le premier des surréalistes ?
Surréaliste, Picasso ? Oui, entre autres ! L’artiste est un touche-à-tout, son œuvre enchaîne les styles, toujours en avance sur leur temps.

Ernst, le grand explorateur
Marx Ernst est de toutes les révolutions, du dadaïsme au surréalisme. Et il reste toujours à la recherche de nouvelles techniques…

Miró, le petit prince du surréalisme
« Le plus surréaliste d’entre nous », disait de lui André Breton. Miro sera de toutes les expositions surréalistes, entre rêve et de poésie…

Arp et Giacometti, le surréalisme en 3D
Le surréalisme, ce n’est pas que de la littérature ou de la peinture ! Le groupe compte aussi de grands sculpteurs, dont Arp et Giacometti.

Magritte, le maître des énigmes
Les tableaux de Magritte sont des énigmes visuelles qui poussent les spectateurs à réfléchir à ce qu’ils voient. Saurez-vous trouver la solution ?

Dalí, l’alchimiste des surréalistes
Dalí est un artiste polyvalent : peinture, sculpture, création de décors, écriture, cinéma… Pourtant, il a été renvoyé du groupe surréaliste en 1934 !

Et les femmes surréalistes ?
Elles sont scandaleusement mal connues et reléguées au rôle de muse ! Pourtant, elles ont toute leur place dans ce mouvement.

Le surréalisme, et après ?
Le mouvement surréaliste est un véritable patriarche qui a eu de nombreux descendants, dont les expressionnistes abstraits et les CoBrA…

En quelques mots

Ils vivent dans un univers tout aussi étrange que celui d’Alice au pays des merveilles… Pas de lapin blanc en redingote, de Chapelier fou condamné à vivre éternellement à l’heure du thé, ni de chat qui disparaît ou réapparaît comme bon lui semble. Mais chez les surréalistes, on trouve des créatures et des situations tout aussi déroutantes. Un coquetier trébuche comme s’il avait trop bu, et des cygnes se transforment en éléphants !

Le surréalisme n’existait pas encore quand l’écrivain anglais Lewis Carroll a publié Les aventures d’Alice au pays des merveilles en 1865. Du moins pas officiellement. Mais nos artistes s’en souviendront. C’est à Paris, dans les années 1920, qu’ils se réunissent autour d’André Breton et décident de bouleverser le petit monde de l’art. Leur credo ? Laisser aller leur imagination sans aucune retenue, afin de révéler des idées et des images enfouies au plus profond d’eux. Dans leurs dessins, leurs tableaux, leurs sculptures, ils créent ainsi un monde bien différent du nôtre, qui nous paraît un peu bizarre. Et pourtant, ces œuvres nous racontent des histoires aussi fascinantes que celles que l’on vit dans nos rêves. Laissez-vous aller à les écouter, il y en a pour tous les goûts. Entre les créatures poétiques de Miró, les photos de Man Ray, les hallucinations de Dalí, les peintures conceptuelles de Magritte et bien d’autres encore, il y a autant de surréalismes que de surréalistes…

Illustrations :
Icinori

Raphael Urwiller est né en 1984 et Mayumi Otero en 1985, d’un père espagnol et d’une mère japonaise. Diplômés de l’École supérieure des arts décoratifs de Strasbourg, ils fondent et font vivre les Éditions expérimentales Icinori. Ils y développent leurs univers, travaillant en duo ou de façon indépendante. Passionnés d’estampes, nourris d’imagerie populaire et de dessin contemporain, ils dessinent pour XXI, New-York Times, Le Nouvel Observateur, Le Monde, réalisent indépendamment des albums de jeunesse et se retrouvent pour éditer leurs pop-up en sérigraphie… ainsi que pour illustrer DADA. Leur site : icinori.com

Informations complémentaires

Poids 220 g

Dernières parutions