Trompe-l’oeil

ISBN : 9782358801102 - février 2018

210 x 240 mm - 52 pages

DADA n°225

8,90

Un plafond ouvert sur le ciel, une façade qui s’écroule, une cascade au beau milieu des nuages, un portrait en mille morceaux, un balcon en pleine mer, une sculpture qui bouge toute seule, des géants qui bronzent sous un parasol… avec le trompe-l’oeil, on vous le dit, vous n’allez pas en croire vos yeux ! Découvrez les secrets des plus grands artistes, maîtres en illusion.


Acheter en librairie

Description

Au sommaire

Ouvrez l’œil !
Certaines œuvres cherchent à nous faire croire que ce que l’on voit est bien réel. Retour sur une technique qui sème le doute depuis plus de 2 000 ans.

Les maîtres illusionnistes
Artistes magiciens, avec eux le ciel peut pénétrer un palais et une cascade surgir en plein ciel… Voici d’incroyables maîtres de la perspective et de l’illusion.

Quand l’art joue à cache-cache
Méfiez-vous des apparences ! Certaines œuvres ne se dévoilent qu’au prix d’un peu de patience… et de beaucoup d’observation.

L’envers du décor
Les artistes ont plus d’un tour dans leur sac pour berner nos yeux ! Découvrons quelques secrets de fabrication des trompe-l’œil…

L’art et la matière
Peinture, sculpture, photographie : êtes-vous certain de ce que vous voyez ? Les artistes aiment faire passer une technique pour une autre.

Et pourtant, elles bougent !
Accrochées au mur ou scellées sur le sol, cetaines œuvres ne sont pas pour autant immobiles. Grâce au talent des artistes, elles prennent vie et semblent se déplacer.

Et si c’était vrai ?
Certains artistes vont plus loin et détournent le trompe-l’œil. Ils créent des mondes impossibles à l’apparence pourtant bien réelle.

En quelques mots

Depuis plus de 2 000 ans, les artistes rivalisent d’ingéniosité pour mieux nous tromper. On raconte que dans la Grèce antique, Zeuxis avait peint des raisins si ressemblants que les oiseaux venaient les picorer. Le trompe-l’œil existe ainsi depuis les origines de l’art. Ce sont des œuvres paradoxales pour qui les regarde. D’un côté, elles cherchent à nous tromper, et le plus souvent y parviennent. Mais elles supposent aussi qu’on soit actif face à elles, et que l’on découvre finalement la supercherie, avec un certain plaisir. Le trompe-l’œil ne serait-il qu’un jeu sans conséquence ?

Une « petite arnaque », comme le disaient les peintres hollandais ? C’est un genre qui a d’abord permis aux artistes de se perfectionner. Pour réussir de telles illusions, ils ont dû réaliser des prouesses techniques. Apprendre à peindre finement les matières et les lumières, à composer des perspectives parfaites, à modeler le corps humain dans ses moindres détails : pour que le trompe-l’œil soit réussi, il faut d’abord que l’artiste maîtrise son art à la perfection. Mais ce n’est pas tout. Car le trompe-l’œil n’est pas seulement décoratif. Il permet aussi de glisser un sens caché dans les œuvres, qui se révèlent alors bien moins innocentes qu’il n’y paraissait au premier regard… En peinture, en sculpture, en dessin, en photo, le trompe-l’œil permet surtout à certains artistes d’inventer un autre monde, étrange mais qui semble pourtant bien réel. Vous n’allez pas en croire vos yeux…

Illustrations :
Cruschiform

Diplômée des Arts Décoratifs de Paris, Marie-Laure Cruschi, alias Cruschiform, est une jeune artiste française. Son travail se situe au carrefour du graphisme, de l’illustration et de la typographie. Particulièrement sensible à la couleur et aux formes géométriques, Cruschiform aime expérimenter des dispositifs graphiques à la fois ludiques et poétiques.

Informations complémentaires

Poids 220 g

Dernières parutions