La Nuit des musées se fait aussi en famille

La Nuit des musées se fait aussi en famille

Pour sa 18e édition, la Nuit des musées propose une multitude d’animations samedi 14 mai. Cette soirée est l’occasion de profiter d’une entrée gratuite, mais aussi de faire découvrir les musées aux enfants. Les lieux culturels adaptent en effet de plus en plus leurs espaces afin de les rendre attrayants pour le jeune public. A travers 10 villes françaises, DADA vous propose une sélection de quelques visites à faire en famille.

Pas facile de faire son choix parmi la multitude d’événements organisés pour la 18e Nuit européenne des musées. Le Ministère de la Culture a mis à disposition une carte interactive qui recense tous les musées participants. Avant de vous présenter sa sélection, DADA voulait revenir sur une initiative pour et par les enfants…

La classe, l’œuvre !

Le dispositif « La classe, l’œuvre ! » permet depuis 2013 à des élèves d’étudier tout au long de l’année scolaire une œuvre ou un objet conservé dans un musée. Les élèves se transforment alors en « passeurs de culture » et préparent une médiation autour de l’œuvre ou l’objet de leur choix, que ce soit une visite commentée, une création sonore, une mini pièce de théâtre, etc… Et samedi 14 mai, c’est le jour J, car ces élèves, du primaire au lycée, présenteront le fruit de leur travail pour la Nuit des musées, dans des établissements de tout le pays.

Paris

nuit des musees paris
Musées des Arts et Métiers – Crédit photo : Musée des Arts et Métiers

Les lieux qui participent à la Nuit des musées à Paris sont légion, voici deux musées qui proposent des formules originales.

La Monnaie de Paris invite ses visiteurs à une chasse aux merveilles, pour débusquer les gardiens d’un trésor au sein de l’exposition « Monnaies et merveilles ». Les enfants de 6 à 12 ans qui se sentent l’âme d’un marchand pourront participer à l’atelier « Créé ta monnaie d’ailleurs ». Une conteuse de l’Atelier des Songes vous fera voyager autour des monnaies du monde, tandis qu’un artisan d’art réalisera des démonstrations de gravure en taille directe. Enfin, le musée propose des visites guidées architecturales à la lampe torche, pour dénicher les détails surprenants de l’Hôtel de la Monnaie.

Au musée des Arts et Métiers, les enfants pourront découvrir avec leurs parents différents jouets optiques lors d’un atelier. Ils pourront réaliser un thaumatrope, c’est-à-dire un petit objet qui crée une illusion d’optique, en mélangeant deux image grâce au mouvement. Des visites flash et des démonstrations sont proposées tout au long de la soirée. Vous pourrez notamment découvrir le « pianola », un piano mécanique. Avec l’application « Mission Inventions », partez également à la recherche des macarons à flasher dans le musée, et accédez à des énigmes, des quiz, ou encore des anecdotes étonnantes.

Marseille

L’Observatoire de Marseille ouvre les portes de ses trois coupoles pour la Nuit des musées. La soirée est dédiée à l’observation du ciel et des planètes, que ce soit Vénus, Mars ou encore Saturne. Ce sera également l’occasion de découvrir les instruments d’astronomie, comme le grand télescope de Léon Foucault, construit en 1864 et qui fut pendant quelques années le plus grand du monde.

Le Musée d’Histoire de Marseille organise dès 22h des visites du port antique à la lampe torche. Une manière inédite d’observer les œuvres d’art, et de partir à la recherche de détails non visibles à la lumière. D’autres animations sont proposées pour découvrir l’histoire de la plus ancienne cité de France. Des concerts seront notamment donnés sur la thématique de « La Marseillaise », en parallèle de l’exposition temporaire du même nom qu’organise le musée.

Lyon

Musée des Confluences – Crédit photo : Musée des Confluences

Rien de moins qu’une « nuit magique » est programmée au musée des Confluences. Des magiciens vous attendent à tous les étages du musée avec leurs meilleurs tours, et le mentaliste Nahel DP vous fera découvrir sa valise pleine d’objets aux pouvoirs inconnus dans son spectacle « Le croiriez-vous ? ». Les salles du musée seront agrémentées d’illusions d’optique, de mapping vidéo et de light painting, pour visiter les expositions sous un angle nouveau. Complétez la soirée par un atelier création de porte-bonheur avec des perles magiques de Madagascar. Cerise sur le gâteau, si vous restez tard, les bassins du musée vous réservent une dernière surprise.

Après une nuit magique, vivez une nuit antique au Lugdunum – Musée et Théâtres romains. Les œuvres du musée seront visibles à travers des jeux d’ombres et lumières, l’occasion de savoir quelle vision les Romains avaient du monde nocturne. Au détour des couloirs, vous pourrez peu-être également rencontrer la déesse Nyx, Éros ou encore Psyché, grâce aux déambulations théâtrales proposées par la compagnie Salon Marengo. Orphée et Eurydice auront eux aussi droit aux honneurs, avec des démonstrations de théâtre d’ombres réalisées par la compagnie Le théâtre des ombres. Pour la pratique, place aux ateliers de fabrication de marionnettes et de lampes à huile.

Toulouse

Le musée départemental de la Résistance et de la Déportation propose pour les 8-12 ans un atelier « Affiche ton idée ». Les enfants pourront reproduire une affiche avec leur propre message, tout en apprenant à décrypter le sens des affiches, leurs symboles, et les messages qu’elles veulent faire passer. Pour les adultes, des visites flash de l’exposition temporaire sur Beate et Serge Klarsfeld seront notamment organisées.

Le musée George-Labit a conçu plusieurs animations à destination des familles, pour permettre de découvrir les collections d’arts asiatiques et de l’Égypte antique de la ville de Toulouse. Des visites contées permettront de connaître la légende du plus grand des samouraïs, Miyamoto Musash. Trois écoles de la ville feront également des démonstrations d’arts martiaux japonnais tout au long de la soirée, dans le jardin du musée.

Nice

Le MAMAC – Crédit photo : Comité Régional de Tourisme Provence-Alpes-Côte d’Azur

Visites commentées, documentaires, ateliers, voilà ce que propose le musée Matisse pour la Nuit des musées. Après avoir vu l’exposition « Une bibliothèque de couleur », rejoignez le Matisse Lab pour dessiner avec des ciseaux selon la technique développée par Matisse. L’artiste utilisait une multitude de formes colorées en papiers gouachés découpés. Après sa mort en 1954, des centaines de ces papiers non utilisés sont restés dans son atelier, et le musée Matisse révèle cet ensemble pour la première fois.

Pour la Nuit des musées, le MAMAC fait la part belle au théâtre. Les comédiens de la compagnie l’Embrayage à paillettes ont été oubliés dans l’exposition « Le Théâtre des objets de Daniel Spoerri ». Un terrain de jeu qu’ils utiliseront pour jouer leur spectacle « Come and Game : l’arrêt jeu ». Quant à la compagnie Golden Delicious, elle présentera le spectacle « La table bleue », un théâtre d’objets et de marionnettes. Une performance DJ vidéo-musicale de Lego My Ego sera aussi accessible, accompagnée par une performance improvisée des danseuses de la Compagnie Antipodes. Le clou du spectacle aura lieu à 23h30 sur le toit-terrasse, avec l’allumage du « Mur de feu » d’Yves Klein

Nantes

Le Chronophage, musée archéologique situé à Rezé, juste à côté de Nantes, organise plusieurs animations pour la soirée, en plus de son exposition « Terres de trésors ». La dessinatrice Camille Silvain réalisera des croquis des visiteurs devant vos yeux, en écho aux figures présentes sur les pièces de monnaie des collections du musée. Le spectacle « Trésors ! Histoires enfouies aux quatre coins du monde » sera également joué à plusieurs reprises. Mêlant conte, chant et musique, il entraînera le public dans une chasse au trésor, de l’Eldorado à Napoléon, en passant par les pirates et leurs îles désertes.

Le Musée d’arts de Nantes propose pour les plus jeunes, dès 7 ans, des visites contées autour de l’exposition « L’âme de la forêt ». Celle-ci porte sur une sélection d’œuvres des collections du musée du 17e au 21e siècle, qui explorent la richesse des symboliques rattachées à la forêt. Un conteur et une médiatrice seront là pour donner à propos de chaque œuvre des éléments d’analyse et une légende. De quoi apprendre tout en s’amusant.

Montpellier

La salle des colonnes du Musée Fabre – Crédit photo : V. Cunillere / Montpellier Méditerranée Métropole

Le MO.CO. organise de nombreuses visites à thème au cours de la soirée, pour découvrir l’exposition « Trans(m)issions. L’expérience du partage ». En plus des visites flash, le musée propose la visite « Sculpture nomade », à suivre en famille. Si vous préférez faire la visite de votre côté, des médiateurs culturels seront présents en salle pour répondre aux questions. Le musée proposera également des « capsules dansées » avec Corinne Garcia.

Le Musée Fabre organise des visites dédiées aux 7-12 ans, avec deux thématiques : « Qui a volé les bijoux de Galatée ? » et « Partons pour la Grèce ». En dehors des visites, les collections permanentes sont agrémentées de parcours scénarisés, avec des histoires et des quêtes. Le musée s’est également mis au numérique, avec une application qui propose un jeu interactif pour tout âge intitulé « Voyage en méditerranée antique : la visite dont vous êtes le héros ! ». Si vous préférez les bons vieux jeux de société, direction la bibliothèque Jean Claparède au sein du musée, où deux choix vous attendent : « Panique sur l’Olympe », un memory collaboratif à partir de 5 ans, ou « Le jeu collector », pour apprendre dès 14 ans tous les rouages de l’acquisition d’œuvres d’art.

Strasbourg

Au musée d’art moderne et contemporain de Strasbourg, vous serez accueillis par un stand d’information et de jeux. Un atelier autour du collage baptisé « La nature dans nos collections » est proposé pour les familles. Dans les salles « histoires naturelles », une performance d’Ivanna Kretova sera visible, et se transformera en animation dansée participative. L’exposition Marcelle Cahn sera également accessible, en plus des collections du musée, qui présentent des œuvres de courants variés, de 1870 à nos jours.

Le Musée Historique de la Ville de Strasbourg a mis en place deux jeux pour découvrir ses collections de manière ludique. Avec « Musées pour tous ?! », vous pourrez suivre dans un jeu de piste l’odyssée temporelle de Marty. Avec « Ma ville d’hier à aujourd’hui », vous aurez l’occasion d’explorer Strasbourg. Le musée présente l’histoire de la ville du Moyen Age à la création des institutions européennes.

Bordeaux

Le centre d’architecture Arc en rêve se démarque pour cette Nuit des musées, en proposant aux visiteurs qui se sentent l’âme de bâtisseurs de venir construire la « ville confetti ». Dans le cadre de l’exposition « Métropole Jardin », vous pourrez en effet participer à la création collaborative d’une ville rêvée, dans laquelle le paysage et l’architecture fonctionnent étroitement ensemble. L’atelier est ouvert aux enfants, à partir de 5 ans.

Les musées ne font pas seulement la part belle à l’art, mais aussi aux sciences. Pour la Nuit des musées, Cap Sciences propose de venir visiter son exposition « Corps et Sport », tout en étant déguisé. Avec un look sportif, découvrez l’exposition qui vous permettra de comprendre ce qu’il se passe dans le corps et la tête quand on fait du sport. Cap Sciences a imaginé une expérience multi-sensorielle autour de ce thème. Petits et grands, testez-vous, comparez-vous, et évaluez vos performances physiques ainsi que votre concentration, votre équilibre ou votre coordination.

Lille

Le Musée d’histoire naturelle de Lille – Crédit photo : Musée d’histoire naturelle de Lille

Dinosaures, mammifères et momies du musée prennent-ils vie à la tombée du jour ? C’est ce que propose de vérifier le Musée d’histoire naturelle de Lille. Le temps d’une soirée, vous pourrez visiter les lieux à la lueur des lampes de poche et des téléphones. Il sera également possible de découvrir, quelques jours avant son début, l’exposition « Utopia », qui questionne sur la relation des humains à la nature, tout en célébrant la biodiversité.

Pour la Nuit des musées, plusieurs formules de visites sont proposées par le LAM (Lille métropole musée d’art moderne, d’art contemporain et d’art brut), situé en périphérie de Lille, à Villeneuve-d’Ascq. Le musée organise aussi trois ateliers d’arts plastiques et de sculpture, pour petits et grands. Vous pourrez notamment créer vos propres leporellos, des petits cahiers pliés en accordéon et décorés de dessins et d’écritures, comme le fait l’artiste Agnès Thurnauer actuellement exposée au musée.