El Greco

ISBN : 9782358801300 - octobre 2019

210 x 240 mm - 52 pages

DADA n°240

7,90

Quel est le point commun entre Picasso, Manet, Modigliani, Cézanne et Pollock ? Tous sont fans du peintre de la Renaissance espagnole, El Greco (1541-1614). Et pourtant, ils ont longtemps été les seuls ! Né en Crète, il finit sa formation en Italie mais ne parvient pas à s’y imposer. C’est finalement dans le Sud de l’Espagne qu’il va triompher avec sa peinture et son style inimitable, fait de figures allongées et de couleurs audacieuses. Oublié ensuite pendant des siècles, El Greco revient sur le devant de la scène grâce aux artistes modernes. Il est aujourd’hui l’un des peintres espagnols les plus célèbres.


Acheter en librairie

Description

Au sommaire

Qui êtes-vous monsieur « El Greco » ?
Un parcours hors du commun, grand voyageur, reconnu de son temps, puis oublié et redécouvert… qui se cache derrière ce curieux surnom ?

Bienvenue au Siècle d’Or
Au 16e siècle, l’Espagne domine le monde. Les moyens illimités pour commander les plus belles œuvres font de ce pays un paradis pour les artistes.

Signé El Greco !
Une lumière particulière, des corps étirés, des couleurs vives et des teintes froides… Voici les ingrédients qui font la « touche » El Greco.

À la gloire de Dieu ?
Dans une Espagne très croyante, découvrez comment El Greco nous parle de religion.

Un mystérieux paysage
Parmi ses œuvres peuplées d’icônes et de portraits, une peinture de paysage détonne. Que cache cette œuvre unique en son genre ?

El Greco, l’icône des jeunes !
Au 19e siècle, il fascine les grands noms de l’avant-garde. Cézanne, Delacroix, Manet… Tous veulent voir El Greco !

En quelques mots

Certains sont célèbres pour leur sourire énigmatique. D’autres pour leur regard étincelant. Et puis, il y a ceux qui sont célèbres pour leurs mains ! Oui, on vous parle des célèbres portraits peints par El Greco. Des doigts fins et longs, un peu trop longs peut-être, mais juste ce qu’il faut pour nous marquer sans nous sembler pour autant déformé. Que ce soit sur des portraits individuels, de chevaliers ou de saints, ces mains attrapent notre regard.

Comme vous le verrez, ce peintre a longtemps cherché sa voie. Né en Crète, il voyage ensuite en Italie, à Venise puis à Rome, où sa peinture évolue au contact des grands maitres de l’époque. Toujours en quête de succès, il s’installe ensuite en Espagne : à Madrid, puis à Tolède où il trouve du travail. C’est là qu’il forgera son style si particulier, avec ses toiles mouvementées, ses personnages tout en longueur, sa palette lumineuse et colorée.

C’est peu dire que cet artiste voyageur, peut-être même sans véritable patrie, aura fait des pieds et des mains pour imposer son art jusqu’aux artistes modernes et contemporains qui trouveront en lui un maître et un précurseur. Haut la main à l’un des grands maitres de l’histoire de l’art !

Illustrations :
Christian Roux

Né en 1952 à Calais, Christian Roux publie ses premiers dessins dès l’âge de 19 ans dans des revues comme Actuel, Charlie Mensuel et Hara Kiri. Il collabore ensuite avec de nombreux journaux et magazines, aussi bien français qu’américains. À partir des années 1980, on découvre son travail dans des campagnes publicitaires (pour Air France ou Kodak par exemple), ainsi que sur des affiches lithographiées et des dessins animés promotionnels. Depuis une dizaine d’années, il crée également pour l’édition, écrit et dessine des livres pour les enfants, tout en continuant à publier régulièrement dans la presse française et internationale.

Informations complémentaires

Poids 220 g

Dernières parutions