Van Gogh

ISBN : 9782358800488 - janvier 2013

210 x 240 mm - 52 pages

DADA n°179

8,90

Dix ans seulement : c’est le temps qu’il a fallu à Vincent Van Gogh (1853-1890) pour créer son œuvre, méconnue à l’époque, mais aujourd’hui mondialement célèbre. Le reste du temps ? C’est que Vincent a de multiples facettes. Instituteur, héritier de Delacroix et Millet, marchand d’art, artiste du peuple, pasteur, peintre sous influence japonaise, grand voyageur, maître de la nuit, fou, père de l’art moderne : il faut le découvrir par petites touches, comme celles de sa peinture…


Acheter en librairie

Description

Au sommaire

Sur les pas de Vincent
Marchand d’art, instituteur, prêtre ? On a l’impression que Van Gogh a vécu plusieurs vies, mais au bout du compte il a trouvé sa voie : la peinture.

Ni Dieu, ni maître ?
Van Gogh a toujours été fier de son côté autodidacte et insoumis… Pourtant on aperçoit dans ses toiles les inspirations des grands maîtres de la peinture qu’il a pu connaître de son vivant.

Le petit père du peuple
Van Gogh a beau venir d’une famille aisée et avoir abandonné sa vocation religieuse, il s’intéresse toujours aux plus démunis à travers sa peinture.

La passion du Japon
À la fin du XIXe siècle, une fièvre étrange touche les artistes européens. Nom de code ? Le japonisme. Van Gogh n’y échappera pas …

Tout Van Gogh en une œuvre
Comment passer à côté de la toile La Chambre de ce peintre ? Harmonie de couleurs, influence orientale, le calme : focus sur cette œuvre emblématique.

Cimes en série
De tournesols en cyprès. L’œuvre de Van Gogh s’organise autour de nombreuses séries. Pourquoi tant d’obsession pour quelques motifs ?

Le seigneur des ténèbres
Peindre la nuit ? C’est l’une des obsessions de l’artiste. Dans la nuit il y voit plein de couleurs et une vivacité tout à fait captivante.

L’art entre amis
On a tendance à croire que Van Gogh a été un grand solitaire. Pourtant il va multiplier les échanges avec d’autres artistes. Tour de France de ces peintres compagnons…

La peinture à la folie
C’est dans le sud de la France que Van Gogh, malgré les crises, affirme de plus en plus son style et donne naissance à des chefs-d’œuvre.

Van Gogh et après ?
Alors qu’il meurt inconnu, l’artiste exercera une influence décisive sur l’art moderne. Une influence qui perdure jusqu’à aujourd’hui.

En quelques mots

« Mon cher frère, merci de ta lettre d’aujourd’hui et du billet de 50 francs qu’elle contenait. […] en ce qui me regarde je m’applique sur mes toiles avec toute mon attention, je cherche à faire aussi bien que certains peintres que j’ai beaucoup aimés et admirés. […] Hirschig a demandé de te prier de vouloir bien lui commander la liste de couleurs ci-jointe chez le même marchand des couleurs que tu m’envoies. […] J’ai simplifié ma commande à moi jusqu’à minimum bien raide. À bientôt. […]Vincent »

Cette lettre, Vincent van Gogh l’envoie à son frère Théo le 23 juillet 1890, quelques jours seulement avant sa mort. C’est la dernière qu’il écrira, et l’on y comprend que malgré les quelque 2000 tableaux et dessins qu’il a alors créés depuis 10 ans, sa situation n’a pas évolué. Il travaille encore sans relâche, cherchant à faire « aussi bien » que les grands maîtres qu’il admire, et rêve toujours d’une communauté d’artistes dans laquelle lui, Gauguin et d’autres pourraient travailler ensemble. Mais il finit sa vie inconnu ou presque, peinant toujours à vendre ses toiles malgré les croquis qu’il envoie ici encore à son frère pour se faire connaître à Paris. Si Van Gogh peut continuer à peindre, ce n’est d’ailleurs que grâce à l’argent, et aux couleurs, que celui-ci lui envoie. Incroyable de lire ainsi que l’un des artistes aujourd’hui les plus célèbres au monde a travaillé dans ces conditions jusqu’à la fin de sa vie ! Alors, derrière la renommée et les couleurs que l’on connaît tous aujourd’hui, qui était vraiment Van Gogh ?

Illustrations :
Marie Novion

Novion
Marie Novion est née en 1983 et a grandi au Pays Basque. À 20 ans, elle quitte sa campagne, non pas pour la capitale, mais pour les Vosges, où elle commence sa formation artistique dans la charmante École de l’Image d’Épinal. Elle y découvre l’illustration et redécouvre la bande dessinée. Elle poursuit ensuite ses études aux Beaux-Arts de Saint-Étienne, et une fois son dnsep en poche, va s’installer à Lyon pour démarrer un travail d’auteure illustratrice. Pour conjurer la peur et l’ennui du début d’activité, elle crée avec une amie la Maison Komiki, qui micro-édite des bandes dessinées collectives et organise des expositions. Elle partage maintenant un fort joli atelier dans les pentes de la croix-rousse, où elle imagine et dessine des illustrations et des bandes dessinées pour la presse jeunesse. Son site : http://marienovion.ultra-book.com/

Informations complémentaires

Poids 220 g

Dernières parutions