Jaune

ISBN : 9782358801805 - février 2024

210 x 240 mm - 52 pages

DADA n°279

8,90

C’est la couleur du soleil, de la lumière, de la joie : utilisé depuis la Préhistoire sur les parois des cavernes, le jaune rayonne dans l’histoire de l’art. Il symbolise dans l’Antiquité le pouvoir et la richesse, mais aussi la spiritualité. Comment se fait-il alors qu’il soit si peu considéré aujourd’hui, devenu discret voire mal-aimé ?

À part en Orient, où il demeure omniprésent, le jaune est en effet depuis le Moyen Âge une couleur beaucoup plus ambivalente. On lui associe aussi la maladie, la trahison, la folie… Suivez cette métamorphose à travers une collection d’œuvres d’art étincelantes, nouvelle étape – après le rouge, le bleu et le vert – de notre petit musée idéal des couleurs.

En stock


Acheter en librairie

Description

Au sommaire

Lumière sur le jaune
Aimé ou détesté, le jaune est bien difficile à cerner. Cap sur cette teinte qui, depuis des millénaires, en a vu de toutes les couleurs !

Puissance jaune !
Depuis l’Antiquité, le jaune nous éblouit. Il représente la lumière, la chaleur, la vie, l’énergie et la puissance… Autant de connotations positives qui enflamment les œuvres d’art…

La mauvaise réputation
Le jaune est aujourd’hui la couleur la moins appréciée en Occident ! À quand remonte ce désamour ? Et d’où vient-il ?

La petite fabrique du jaune
Au Moyen Âge, le jaune souffre de la concurrence de l’or. Utilisé sous forme de feuilles très fines dans les peintures, l’or brille de mille feux et éclipse notre malheureuse couleur…

La revanche du jaune
Grâce aux peintres modernes, le jaune retrouve son éclat. Puis se répand dans le domaine de la bande dessinée, du sport, et même… de la politique.

Tous fous de jaune !
Certain·e·s artistes adorent le jaune au point d’y dédier des œuvres dans lesquelles la couleur domine tout ! Mais d’où vient cette obsession, et que symbolise-t-elle ?

En quelques mots

Après le Vert, le Rouge et le Bleu parus précédemment, ce numéro complète la palette des couleurs primaires. Le jaune est un pigment naturel connu depuis les origines de l’humanité, comme le rouge, et on en trouve la trace dès les premières créations préhistoriques. Couleur solaire, elle a longtemps bénéficié d’une symbolique positive : dans l’Égypte antique, puis en Grèce et dans l’empire romain, on lui associe le pouvoir, la joie, la richesse mais aussi la spiritualité. C’est une teinte chaude et éclatante, celle qui nimbe les champs cultivés, et qui annonce donc la prospérité. Vous découvrirez à quel point, dans l’Antiquité, les artistes s’en servent pour créer des œuvres éblouissantes. Le jaune illumine alors les fresques représentant les dieux, les amulettes sacrées, les belles tenues des puissants… Aujourd’hui encore en Asie, il est bien souvent associé au pouvoir impérial.

Mais son histoire est bien plus complexe. « Le jaune est une couleur agréable, douce et joyeuse, mais placée dans l’ombre elle devient vite déplaisante, et le moindre mélange la rend sale, triste, laide et de peu d’intérêt. » Comme le résume parfaitement cette citation de Goethe, placée en exergue de l’ouvrage de référence de Michel Pastoureau sur le sujet, le jaune est une couleur éminemment ambivalente. À l’instar du vert, il va souffrir des pigments parfois toxiques qui servent à la fabriquer, et qui lui forgeront une mauvaise réputation. Mais il subit aussi, comme vous le verrez, une véritable rivalité avec le doré, qui lui confisque pendant longtemps la plupart de ses symboles positifs. Le jaune devient alors la couleur de la trahison, de la folie, de l’immoralité, et de tous ceux que l’on veut mettre à l’écart. Saviez-vous par exemple que la terrible marque jaune que les nazis ont imposée aux juifs fait son apparition dès le Moyen Âge ? Suivant ces évolutions, les artistes délaissent le jaune dans leurs œuvres, ou lui réservent les mauvais rôles. Il faudra attendre le tournant de l’art moderne pour que cette couleur retrouve de son éclat, et prenne des symboliques bien plus variées… jusqu’à incarner, récemment, la couleur de la révolte. Difficile à cerner, souvent mal-aimé, le jaune est bien une couleur insoumise !

UGS : 9782358801805 Catégorie : Étiquettes : , , , , ,

Vous aimerez peut-être aussi…

Dernières parutions