Graffiti

ISBN : 9782358800051 - juin 2009

210 x 240 mm - 52 pages

DADA n°148

8,90

Pour certains, ce n’est que du vandalisme. Pour d’autres, il s’agit de la forme d’art la plus libre… Le graffiti n’est pas facile à cerner. S’il est né dans la rue, le graffiti se retrouve aussi dans les galeries d’art. Découvrez la naissance, l’histoire, les styles et l’évolution du graffiti aujourd’hui.


Acheter en librairie

Description

Au sommaire

Le graffiti, ça ne date pas d’aujourd’hui
Les hommes écrivent ou dessinent sur les murs depuis des siècles pour exprimer ce qu’ils ne peuvent ou ne veulent pas dire ailleurs. À quoi ressemblaient les graffitis anciens ?

Graffiti, une histoire en mouvement
Petit retour en arrière sur une histoire un peu comme un grand mur tagué, recouvert de centaines de traces, superposées ou effacées par le temps, et en perpétuel changement….

Le graffiti en action !
Souvent clandestin et illégal, entrez dans les coulisses d’une pratique tout de même artistique, avec des techniques, des styles et des courants qui lui sont propres.

Interview de Seen, « The godfather of graffiti »
Considéré comme « le parrain du graffiti », Richard Mirando, alias Seen, est une légende vivante du mouvement. Et cela a commencé très tôt pour lui, dès sa première peinture de métro à 12 ans.

Le graffiti et le monde de l’art
Alors, le graffiti, une forme d’art ou pas ? Une chose est sûre : depuis les années 1970, la frontière entre graffiti et monde de l’art n’a cessé d’être franchie…

Le renouveau du graffiti
Les nouvelles générations de graffeurs explorent aujourd’hui des formes très différentes. Tour d’horizon de quelques-unes de ces expérimentations.

Pour aller plus loin sur le thème du street art :

Retrouvez ici le pack spécial street art.

En quelques mots

Pschhhhh……chhhuuut ! La bombe de peinture s’agite, mais en cachette. Le graffiti nous entoure et
les graffeurs, qui cherchent à laisser partout leur nom, restent dans l’ombre. Il y a ces tags, signatures réalisées rapidement et répétées dans la rue ou le métro, auxquels on ne prête plus toujours attention. Puis, une rue plus loin, ou à la station suivante, on découvre une fresque colorée et complexe, mêlant lettres et dessins. Et l’on se dit que l’on n’est pas loin d’une forme d’art.

Pourtant, c’est bien avec ces simples tags que tout a commencé, dès l’Antiquité. Les ingrédients de base sont toujours les mêmes : des traces laissées clandestinement sur des supports en tout genre. Mais le graffiti comme on se le figure aujourd’hui apparaît au milieu des années 1960, aux États-Unis. Ce sont de jeunes adolescents des quartiers pauvres qui affichent les premiers leur nom un peu partout, pour dire qu’ils existent. Et vous en connaissez beaucoup, des pratiques artistiques qui ont été initiées par des enfants… ?

Tag, flop, graff : le graffiti prend des formes très différentes, dans lesquelles la place accordée
aux lettres et au dessin varie beaucoup d’un graffeur à l’autre. Les techniques employées et les lieux où il s’affiche sont tout aussi divers. Cette richesse est sans cesse entretenue, depuis les tags tracés par des adolescents dans les rues de New York aux immenses dessins réalisés par des graffeurs brésiliens aujourd’hui, ou aux expérimentations d’artistes qui travaillent à la frontière du graffiti, comme Haring ou Basquiat dans les années 1980, comme d’autres aujourd’hui. C’est que le
graffiti est en constante évolution. En voici quelques repères.

Illustrations :
Thibault Nesta - Hermann

Nesta
Artiste autodidacte né en 1976, Nesta découvre les premiers tags en 1987. Il faudra alors attendre 1992 pour qu’il laisse ses premières griffes, et même 1995 pour qu’il réalise ses premières fresques. Il enchaîne dès lors les expériences liées à la pratique de son art, fresques collectives, murals démesurés et autres expositions, notamment avec l’association Force Urbaine, dont il fut le cofondateur en 1998. En 2004, il crée l’entité RockYourWorld, née de sa rencontre avec Marianne, peintre et illustratrice. Depuis lors, le duo s’autorise à décliner son art dans de multiples domaines. Illustrations, sites internet, documents de communication, peintures ou encore customisations d’objets sont autant de supports qu’il apprécie investir. Parallèlement, de 2005 à 2009, il travaille comme administrateur de CH2, le collectif Hip Hop grenoblois aujourd’hui disparu. C’est en 2009 qu’il s’associe à Bazar pour développer ces activités graffiti au sein de WorkSpray. Son site : http://www.ryworld.net/

Informations complémentaires

Poids 220 g

Dernières parutions